Accueil > Élu.E.s > Intervention Conseil municipal du 14 novembre 2019 - Concession d’aménagement (...)

Intervention Conseil municipal du 14 novembre 2019 - Concession d’aménagement aux Alouettes

jeudi 14 novembre 2019, par Fontenay Insoumise

Conseil municipal du 14 novembre
Concession d’aménagement aux Alouettes

Non à La Défense de l’Est Parisien à Fontenay-sous-Bois !

Bientôt 6 ans. 6 ans que vous vous évertuez à faire du quartier des Alouettes la Nouvelle Défense de l’Est Parisien. Bientôt 6 ans que la France Insoumise s’y oppose.
Avant tout débat de fond, nous souhaitons répondre au seul argument avancé en faveur de cette concession d’aménagement, à savoir son utilité dans un contexte de prédation immobilière. Qu’il soit bien clair ici que ce n’est pas l’outil que nous remettons en cause, mais son contenu.
En effet, avec 4/5 de bureaux et de locaux commerciaux, et seulement 1/5 de logements, ce nouveau projet ne diffère pas des autres dans la vision que vous avez pour ce quartier. Des bureaux et des commerces en grande majorité, et un tout petit peu de place au logement. 33.600 m² de locaux d’activité, 33.600 m² également de bureaux, 16.800 m² de logements, soit moitié moins, dont seulement 30% de logements publics, et enfin, un minuscule 5.300 m² d’équipement public.
En revanche, cette fois, aucune concertation en amont avec les habitants et les habitantes du quartier, ni même une simple présentation. Une note en bureau municipal il y a 15 jours, un vote en Conseil municipal ce soir, et un vote au Conseil de Territoire en décembre. En un mois et demi, le projet est plié. Et si la convention d’association avec le Territoire prévoit bien un comité de pilotage, aucune place aux habitants n’est prévue en son sein.
Pourtant, l’annexe 2 prévoit, sur les 5.300 m² d’équipement public, la construction d’un groupe scolaire de 14 classes. Il nous semble qu’il aurait été pertinent de concerter les personnels de l’Education nationale qui enseignent d’ores et déjà à l’école Pierre Demont, les parents d’élèves, et même pourquoi pas le personnel d’animation pour déterminer, ensemble, le type d’école que nous voulons. Pourquoi même ne pas les intégrer au comité de pilotage ? Comment penser ce nouvel équipement sans concertation avec les villes voisines concernées par la circulation avenue du Maréchal de Lattre de Tassigny et Rue Louis Auroux, chaque jour plus dangereuses.
Enfin, comment intégrer le nouveau flux de salariés qui occuperont ces bureaux et ces locaux sans avoir au préalable obtenu la rénovation de la gare. Impossibilité d’entrer même dans la gare aux heures de pointe le matin du côté du pôle bancaire, étroitesse des quais du RER E … tout cela va encore empirer. Par contre, concernant la place de la voiture, le projet prévoit tout de même un autre équipement public : un parking de 100 places. Pour la voiture, on sait anticiper.
Bref, que vous dire de plus que ce que nous nous tuons à vous dire et à vous répéter depuis maintenant presque 6 ans.
La France Insoumise n’approuve donc ce soir ni le projet de traité de concessions, ni la convention d’association, et n’autorise pas le maire ou son représentant à participer à sa signature.

PARTAGER :
Facebook Twitter


Agenda
Aucune date prévue

Facebook


Twitter