Accueil > Municipales 2020 > Viv(R)e Fontenay avec Jean-Philippe Gautrais

Viv(R)e Fontenay
avec Jean-Philippe Gautrais

dimanche 12 janvier 2020, par Fontenay Insoumise

Site de campagne Viv(r)e Fontenay

CandidatEs de la France Insoumise sur le liste
Viv(R)e Fontenay avec Jean-Philippe Gautrais

Delphine Fenasse, 46 ans, habitante de Fontenay depuis 18 ans et du quartier des Alouettes depuis 12 ans. Agent public de l’enseignement supérieur.

Vianney Orjebin, 30 ans, habite dans le quartier du Bois-Clos d’Orléans. Il est professeur d’histoire-géographie au collège Jean Macé de Fontenay-sous-Bois. Lecteur à voix haute, il monte aussi régulièrement sur scène pour interpréter des textes de théâtre. Il est aussi investi au sein d’une association de solidarité internationale avec le Bénin. Très attaché à un service public de qualité, il souhaite également l’extension des outils démocratiques de décision des habitant.es pour la ville.

Stéphanie MICHEL, 45 ans, habite le quartier des Larris depuis plus de 20 ans. Elle travaille dans le champs du social et de la solidarité. Militante associative depuis ses 15 ans, elle se définit comme une militante de terrain. Son investissement se concentre autour des thématiques de la solidarité, de l’éducation (parents d’élèves élues), dess droit des Femmes et de la citoyenneté. En 2016, elle participe à la création du conseil citoyen des Larris et en devient la première présidente pendant 2 ans. Elle est candidate aux élections législatives de 2017 pour la circonscription de Fontenay-sous-Bois, Vincennes et Saint-Mandé.
Elle est attachée à l’inclusion de toutes et tous dans la ville . Elle a participé au groupe de travail qui a mis en forme avec les citoyen-n-e-s le programme de la liste Vivre Fontenay avec Jean-Philippe Gautrais. Un programme démocratique, écologique et social nourrit de propositions concrètes.

Nicolas DAUMONT-LEROUX, 38 ans, habitant du quartier du Bois-Cadet . Il est agent des gares sur le RER A à la RATP. Syndicaliste à la CGT, il est élu du personnel, secrétaire d’un CSE de la RATP afférent au périmètre des agents des stations de métro, des gares et des contrôleurs. il est également engagé auprès de la cause des éxilé.e.s, à qui il ouvre la porte de son appartement comme hébergeur citoyen.
Défenseur des droits individuels et collectifs, de la solidarité, du progrès social, il souhaite défendre les citoyen.ne.s et notre ville contre les attaques de la droite fontenaysienne et de son modèle néolibéral.

Raphaëlle Martinez, 22 ans, a fait ses premiers pas aux Rigollots et habite maintenant sur le Plateau. À 17 ans, elle fonde une agence de communication éthique spécialisée dans les réseaux sociaux et interrompt ses études deux ans plus tard. Aujourd’hui, elle est chargée de campagne agroalimentaire pour une association de protection animale et enseignante en marketing digital à l’université. Engagée auprès d’un média indépendant durant plusieurs années, elle a notamment présenté l’émission de politique européenne L’Œil de Bruxelles. Reconnaissante d’avoir grandi dans une ville aux fortes valeurs sociales, elle souhaite que Fontenay continue d’être une ville de solidarité et de partage.

Fanny Trancart, 38 ans, habite à fontenay, quartier parapluie, depuis 8 ans. Géologue de formation, s’est aussi spécialisée en économie, et travaille dans l’ingénierie de la dépollution des sols. Citoyenne volontaire et insoumise.

Le Parisien :
Fontenay réussit l’union des forces de gauche

94.citoyens.com :
À Fontenay-sous-Bois, Jean-Philippe Gautrais réalise l’union de la gauche

PARTAGER :
Facebook Twitter


Agenda
Aucune date prévue

Facebook


Twitter