Accueil > Élu.E.s > Tribune Fontenay Insoumise Octobre 2020 - On bosse ici, on vit ici, on (...)

Tribune Fontenay Insoumise Octobre 2020 - On bosse ici, on vit ici, on reste ici !

mercredi 21 octobre 2020, par Delphine Fenasse, Vianney Orjebin, Stéphanie Michel, Nicolas Daumont-Leroux, Raphaëlle Martinez, Fontenay Insoumise

La crise du Covid a démontré l’apport au pays des travailleurs « sans-papiers ». Ils ont été nombreux à continuer à assurer leur tâche dans des métiers indispensables. Depuis, plus que jamais, ils exigent leur régularisation.
Ils ont raison : c’est une question de justice sociale, d’égalité des droits, mais aussi de santé publique.
Régulariser tous les travailleurs sans-papiers c’est aussi garantir que le patronat ne se serve pas de leur condition pour abaisser les conditions de travail dans les secteurs qui les emploient. De même, en rupture avec l’augmentation discriminante des frais d’inscription pour les étudiants non communautaires, il faut régulariser tous ceux qui étudient ici, quel que soit leur niveau d’étude.
La France insoumise défend une politique migratoire rationnelle à la fois humaniste, solidaire, raisonnée et réaliste.
Un projet à l’opposé des propos et politiques xénophobes, violentes et antisociales du gouvernement qui ne règlent rien, mais provoquent le désordre. Les décisions récentes de M. Darmanin d’interdire aux associations de distribuer des aides alimentaires aux migrants à Calais en sont l’illustration.
Tant que les causes des flux migratoires dans le monde (libre-échange économique, guerre, dégradation climatique), dont la France et les pays occidentaux sont responsables, ne seront pas réglées, il n’est pas d’autre solution que d’accueillir dignement celles et ceux qui ont trouvé refuge sur notre sol.


PARTAGER :
Agenda
6 décembre - 19h00 /
L’énergie, un droit pour tous ! - Soirée de mobilisation de la NUPES


Lettre d'informations

Facebook


Twitter
Affiches









Mentions légales - Mise à jour : vendredi 25 novembre 2022